Forum de l'alliance CAME du jeu Space Conquerors
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une journée en enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une journée en enfer   Dim 23 Nov - 3:19

On m’annonce encore un meurtre dans ma ville. Toujours le même tueur, toujours la même façon de procéder. Une entaille qui part du menton jusqu’au haut de la poitrine, et toujours ce signe de croix sur l’avant-bras droit. C’est la 11ème victime, encore une femme, depuis 1 an 5 mois et 10 jours, je compte, tous les jours que ce fou rempli de mal, et de peur. Qu’est ce qui peut pousser un homme à agir ainsi ? Quoi qu’il en soit, à part les morts, il ne laisse rien derrière lui, aucun indice, aucune trace.

Je rentre chez moi, ça fait bien 2 semaines entières que je campe au bureau, il me faut du vrai repos peut-être que j’y verrai plus clair avec un vrai lit.

Le lendemain matin, des poches et des cernes sous les yeux, des tonnes de cauchemars. Ca fait bien longtemps que ma femme m’a quitté, mais je ne peux m’empêcher d’avoir peur pour elle toutes les nuits et tous les jours avec un tel monstre dans les rues. Une fois au bureau j’enverrais une équipe la surveiller discrètement.

Me voilà au boulot, le regard vide vers mon pot à crayon. On toque à la porte de mon bureau, c’est une profiler, elle pourra sans doute m’aider à comprendre et arrêter cet homme. Elle est séduisante, brune, cheveux lisses, parfum envoûtant. Ca va être dur de travailler avec elle.

Elle m’explique que si il agit ainsi, c’est qu’il a sans doute été victime de maltraitance d’une femme lorsqu’il était petit. Il n’a sûrement pas de femme, vit seul, dans un immeuble rustique. Elle m’en apprends aussi sur son physique, elle me dit qu’il est blond aux cheveux très courts, sûrement 1 mètre 75, blanc et la trentaine. Ca réduit les suspects. Je décide d’emmener cette femme sur les lieux d’un crime.

Nous sommes à l’endroit où la 10ème victime est décédée. Nous sommes donc à son domicile, une femme de bonne famille, nous allons parler à son mari. Je laisse la profileuse faire son travail, elle me fera un rapport plus tard. Mais en sortant, j’aperçois une voiture noire, avec un homme ressemblant à ce que m’a décrit la profileuse, en me voyant il prend la fuite. Je cours à ma voiture et passe un appel radio pour rassembler le plus de monde possible et donner toutes les caractéristique de la voiture.

La profileuse a entendu elle aussi mon appel radio, elle se précipite hors de la rue et empreinte la voiture du mari de la 10ème victime. Elle me suit. Le suspect tourne violement à droite, je le suis, Marlyne, la profileuse tourne une rue avant pour essayer de le coincer a cas où. On le suit jusqu’à un vieil entrepôt. Il s’arrête et sort de sa voiture comme une furie, et se dirige à pied vers la porte. Apparemment c’est ici qu’il se cachait. Nous ne sommes que deux, on a pas le temps d’attendre les renforts, il pourrait nous échapper, on ne calcule pas bien longtemps, on se dirige à notre tour vers la porte.

Nous sommes devant la porte, elle est entrouverte, je la pousse, je distingue une personne ligoter, bâillonner, et en sous vêtement. Une corde lui maintient les poignés ensemble et accrocher à une poutre métallique. On ne sait pas encore si elle est vivante. Nous entrons mais nous ne voyons pas le suspect peut-être a-t-il prit la fuite pas une autre porte ? Nous avançons d’un pas peu décider. Il surgit de nulle part et prends en otage Marlyne, il me demande de poser mon arme. Je lui obéis pour qu’il puisse la relâcher. Une fois mon arme à terre et loin de moi, il lui tranche la gorge. Sans aucune pitié. Il me parle, il me dit d’avancer jusqu’à la femme ligoter et de bien la regarder. Putain c’était ma femme, vivante mais mourante. Il s’approche d’elle, passe sa lame sur son corps.

Il lui entaille la peau à plusieurs endroits, j’assiste impuissant à la scène. Il lui fait une marque de croix sur l’avant-bras droit, et il la tua. Je suis effondré, à genoux devant lui, le regard vide, les larmes envahirent mes yeux. Il me mit la pointe de son couteau sous le menton, et il trancha.

Un sursaut. Je viens de faire un cauchemar. Ca m’a parut tellement vrai. J’ai encore les larmes dans mes yeux. Je tourne ma tête ma femme est toujours là. Elle va bien. Je la sers dans mes bras, et lui murmure à l’oreille que je l’aime, et que je mourais pour elle.





edit : J'aichanger le dernier paragraphe et j'ai essayé de faire comme Eva a dit, phrases courtes et virgules dans la dernière phrase Smile


Dernière édition par Adriana le Dim 23 Nov - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evagelan
MétatroN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9795
Age : 32
Alliance : CAME
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une journée en enfer   Dim 23 Nov - 3:41

ooooouuuuh le mélange de Seven (le film) de presque d'un Saw mais ça serait une insulte au scénario, quoique Saw 1 (le seul que j'ai vu) était bien monté.

Je ne sais pas ce que tu lis et regarde mais en tout cas c'est très bien tourné, il n'y a pas trop de fautes, sympa Smile.

Par contre la chute et le coup du rêve où le personnage se réveille est dans le même rythme que le reste du texte. Simple avis personnel mais là j'aurais mis des phrases courtes et des virgules récurrentes pour saccader la respiration du lecteur jusqu'au "réveil" du personnage principal. Après c'est juste une idée, c'est pas une correction, et rien ne dit que ça soit mieux Wink.

_________________

Hier on était pas beaucoup, mais qu'est-ce qu'on était pleins ...
http://evagelan-daurae.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://came.forumactif.biz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée en enfer   Dim 23 Nov - 11:03

c'est pas mal trouvé Eva j'y aurait même pas pensé mais ca le ferait bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Evagelan
MétatroN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9795
Age : 32
Alliance : CAME
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une journée en enfer   Dim 23 Nov - 12:22

Tu joueras sur le Rythme du prochain que tu nous posteras Wink.

Et oui mesdames et messieurs, on ne vous avez pas prévenu mais...

Ce forum va devenir une maison d'édition de thrillers noirs, j'ai plus qu'à quitter mon répertoire épique pour me mettre à la page lol. Razz

_________________

Hier on était pas beaucoup, mais qu'est-ce qu'on était pleins ...
http://evagelan-daurae.labrute.fr


Dernière édition par Evagelan le Dim 23 Nov - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://came.forumactif.biz
plop
Esprit de l'Eden
avatar

Nombre de messages : 544
Alliance : CAME
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Une journée en enfer   Dim 23 Nov - 13:18

huhu super =) bon comme l'a dit eva, 2-3 fautes mais bon, c'est des "er" au lieu de "é" ou des trucs comme ça
et la fin, je trouve qu'il y a un problème de temps dans ce paragraphe :
Citation :
Il lui entaille la peau à plusieurs endroits, j’assiste impuissant à la scène. Il lui fait une marque de croix sur l’avant-bras droit, et il la tua. Je suis effondré, à genoux devant lui, le regard vide, les larmes envahirent mes yeux. Il me mit la pointe de son couteau sous le menton, et il trancha.

et j'suis d'accord avec eva pour les virgules =) j'trouve qu'on ressent pas assez la peur du perso :/ mais sinon, vraiment bien Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée en enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée en enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Juke Box Gaien! owi de la zizik
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» Upgrade Gilet D'Enfer
» Canon feu d'enfer / batterie tonnerre de feu
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Astrale des Mineurs de l'Enfer :: Place publique de la Confrérie :: Section Role Play & Design-
Sauter vers: