Forum de l'alliance CAME du jeu Space Conquerors
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP ou pas] Sayam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: [RP ou pas] Sayam   Mer 19 Nov - 22:24

Bon voila, j'ouvre ma galerie que je remplirai si j'ai un peu de temps et l'envie Surprised

RP sombre qui se suivra sur plusieurs pdh Smile
A la max payne (LE JEU !) pour ceux qui l'ont connu, une ambiance parfaite Very Happy
Faudra que je fixe un cadre, le pourquoi du comment je me retrouve dans cet état d'errance et d'antipathie...
Un classique : J'ai perdu ma famille, état d'errance dans un premier temps, puis tac déclic (à définir) -> vengeance Smile
Plop et adriana Very Happy

Un peu dans ce style (posté pour le post en taverne sur le mini jeux)

J'errais dans cette rue, où les joueurs du dimanche s'était donné rendez-vous. La scène était répugnante : ils étaient là, le visage encore heureux, à s'agiter au moindre score, telle des insectes. Ils allaient de stand en stand, criant leur score à leurs amis. Leur joie était à vomir, je ne pouvais laisser une telle effluve de bonheur dans cette ville, il fallait que j'agisse.

[center]



L'affiche posté, les sourires cessèrent. Le silence et la déception étaient revenue sur la ville, et le bruit, seul de mes pas vint rompre le silence. Je pus lire sur leur visage, la déception et la haine qu'ils avaient envers moi, ce qui me fit esquisser sur mon visage, ce que ces imbéciles appelaient 'sourire'.
Cette nuit là, j'avais réduit à néant des rêves, ramené à leur réalités, ces insectes. Peu importait à mes yeux, le reste de la nuit, j'avais accompli mon devoir.

Un bon ptit rp de méchant antipathique :p (ça facilite les inter Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Mer 19 Nov - 22:40

« Que... ?! »

Les passants me regardaient tantôt amusés, tantôt dégoutés... La sueur dégoulinait de mon front, ma respiration était saccadé.

Ce n'était que ce cauchemar, cette nuit qui hantait mes nuits. Cette nuit que je revivais jour après jour. Était-ce comme ça qu'ils auraient aimé me voir finir ? Moi qui avais promis de les venger, j'étais devenu un mendiant de plus dans cette ville.

« Ahah, t'as vu ce SDF, on dirait qu'il a vu le diable »

« AH AH ! Pauv' merde ! »

C'en était trop, il fallait que cela cesse, qu'ils se taisent, Que ces voix s'arrêtent...et cet éclat de verre en main, je me jetais sur lui, le ruant de coup. Les passants criaient, mais qu'importe. Il devait payer, il le fallait. Et l'image des miens en tête, je le frappais plus fort encore. Le sang s'écoulait de son nez, ce sang qui devenait bon...Cet homme devait payer. Il ne se débattait plus depuis quelque minutes, mais qu'importe je cognais.

Deux hommes nous séparèrent enfin, l'homme ne bougeait plus. Était-il mort ? Ma respiration était encore haletante.

Je n'avais plus le temps de me poser des questions, les passants avaient appelé la police, on les entendait du fond de la rue. Sirènes hurlant, ils remontaient le trafic. Trop tard, je n'avais plus le temps de m'occuper de cet homme, qu'importe après tout, il avait eu son compte. Les deux relâchaient leur emprise, horrifiés. Profitant de la situation, je courrais, sans savoir aller où, mais je courais, je devais fuir...
Je passais le reste de la nuit dans cet entrepôt. La nuit avait été paisible, pour la première fois enfin, je n'avais pas fait ce cauchemar, était-ce donc ça ma thérapie ? me battre pour les miens ?
La journée était belle, je ne savais rien de ce qu'était advenu cet homme...je devais savoir, un vague chemin en tête, je me mettais en route.

En arrivant, sur les lieux la nuit était déjà tombé. L'homme gisait là. Les flics n'avaient pas dédaigner le ramasser, il faut croire que le crime était devenu chose banal à XXX. Il était mort...MORT sous mes coups!
Il n'était plus qu'un corps, un corps gisant dans son sang; une statistique de plus dans cette ville...

« ...Le début d'une vengeance qui commençait cette nuit là. »


J'avais une petite heure de dispo ^^

j'hésite pour la mise en forme, donc si vous avez des conseils Wink, centrer ou pas ?
Faudra que je trouve un nom de ville, et que je rende ça plus noire, un personnage FOU / psycho Very Happy ça peut être sympa ='). Le rp n'étant pas du tout noir à mon gout Sad [/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plop
Esprit de l'Eden
avatar

Nombre de messages : 544
Alliance : CAME
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Jeu 20 Nov - 1:06

pour la présentation, c'est sobre mais efficace, j'aime beaucoup !
pour le RP, le début n'est pas très noir mais rien ne t'empêche de faire un personne de plus en plus sombre qui se replie vraiment sur lui-même ou j'sais pas quoi ^^ enfin un gars taré quoi xD

sinon, y'a deux-trois fautes par-ci par-là mais bon, rien de bien méchant "ruant de coup" au lieu de "rouant" et "saccadé" au lieu de "saccadée" donc je suppose que ce sont des oublis !

en tout cas, vu le temps que t'as mis à le faire, gros GG !!!! j'aime bien ton style d'écriture =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samo
Esprit de l'Eden
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8457
Age : 25
Localisation : Bretagne
Alliance : [CAME]
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Jeu 20 Nov - 10:42

sympa sayam, j'aime les RPs qui peuvent avoir de belle suite

bien écrit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Jeu 20 Nov - 16:37

J'ai eu une petite idée, dévelloper le cauchemar au début, sans laisser penser que c'est un cauchemar, puis paf réveil...et le rp que vous connaissez ^^
Histoire d'avoir un peu plus de folie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samo
Esprit de l'Eden
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8457
Age : 25
Localisation : Bretagne
Alliance : [CAME]
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Jeu 20 Nov - 17:01

tu fais style au mec on lui apprends que sa femme s'est fait kidnappée et tout, et finalemetn il se réveille, une lampe dans la l'aveuglant, bailloné sur une chaise, avec du suspens et bie plsu long a expliquer la fin quoi

après change de fil de l'histoire et l'histoire, c'était juste pour que tu comprennes ce que je voulais dire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Dim 23 Nov - 2:17

Sympa aussi et j'aime bien la mise en forme Wink

plop et moi on a un concurent de plus dans le domaine du sombre Razz
Revenir en haut Aller en bas
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Dim 23 Nov - 22:31

Pour seb

Inspiré de max payne (la dernière citation est de max payne Wink après avoir tué winterson)
En 2 parties Smile La première pour le Pdp, la deuxième pour le pdh Wink
Fais en 1 à 2heures Smile Au fil de la plume, sans relecture donc je verrai demain pour les fautes incohérences, j'attend vos avis :p

J'errais dans cette rue bruyante, on entendait les sirènes hurlantes des policiers la remontant. Des statistiques de plus étaient venu s'ajouter à la longue liste...
Le bar était un peu plus loin sur la rue, Alex m'y attendait déjà, je me dépêchais.
On approchait des fêtes de noel, les gens semblaient heureux, les couples s'embrassaient, se tenaient la main, les familles faisaient les vitrines avec leur gosses...et pour la première fois, je les regardais avec envie, j'aurai du être comme eux, embrasser ma femme, être béat devant le premier noël de mon fils, revoir ma fille qui était parti étudier à 500km d'ici, mais il n'en serai rien.

Ils étaient morts...assassinés...

Deux ans plus tôt

La vie était belle. Une maison à deux pas de New York, une superbe femme, et deux enfants. Le rêve américain.
Je rentrais chez moi, pensant à ce tueur qu'on avait arrêté, qu'est ce qui pouvait pousser un homme pourtant banal à tuer? Pourquoi, lui que personne ne soupconnait, avait eu ce désir de meurtre ? Je l'ignorais, et l'idée me hantait. J'étais enfin arrivé Que... les voitures de polices étaient entassés devant la maison, comme sur une scène de crime, non..., les pompiers venaient d'arriver, ils avaient sorti le brancard, et je les vis pénétrer dans la maison, MA maison, je restais là, immobile. Mes collègues relevaient des traces, pourquoi ?, je vix Alex, collègue et ami, relevait une trace de sang sur la porte, puis une douille... étaient-ils m.... Les pompiers ressortaient, le sang coulait du brancard, le sang de ma femme, je reconnaissais ses cheveux. J'avais ma réponse... Je sortis péniblement de la voiture, effondré, Alex était là.

« Et Jas... »

Son regard s'affaissa :

« on est désolé... »

Il n'eut pas à continuer, je connaissais ces mots, ces mots que tout le monde au poste redoutait de dire, mais encore plus d'entendre... aujourd'hui on me les disait... On était préparé pour les dire, mais pas pour les entendre, ces mots résonnaient, comme si ce n'était qu'un cauchemar, du quel je me réveillerais, ma femme dans mes bras, les enfants dans la chambre d'à côté. Mais il n'en était rien, ce cauchemar allait être ma vie... Il fallait que je sache

« Comment ? »
« Tués par balles, on a pour l'instant aucune piste...on va tout faire pour retrouver ces pourris, j'te le promet »

Une tape sur l'épaule, et il me regarda dans les yeux, il me connaissait, et il savait qu'il était inutile de parler dans ces moments, lui aussi avait été formé... Je le voyais déjà s'éloigner, regagner sa voiture pour contacter le poste. Et je restais là, immobile. les regards étaient oppressant, cet excès de compassion, cette pitié... Je comprenais alors cet homme...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
2eme partie :
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



L'arme qui avait tiré ce jour là, était mon arme de service, malgré les témoignages, ils avaient conclu à un drame familial. J'avais été le bouc émissaire du meurtre de ma propre famille...
Alex, m'avait couvert, j'avais du donné ma démission, mais le badge importait peu... Je venais de perde ma famille et mon honneur, la même journée...
Depuis je vivais chez des amis, pour la plupart d'anciens collègues, qui n'avaient jamais doutés, qui m'aidaient à me reconstruire, j'avais pu reprendre une vie normale, normale...
Alex m'avait appelée la semaine passé, on avait parlé, mais deux ans après, il faut avouer qu'on avait plus grand chose à se dire... On s'était donné rendez vous dans un bar, il m'avait dit qu'il avait quelque chose pour moi...
Le bar était situé sur la 18°, au croisement de Garden square et Madison street. J'entrais, Alex m'attendait à la table du fond, il n'avait pas changé, ses traits, cependant, étaient plus tirés, l'âge sans doute, mais la fatigue semblait y ajouter pour beaucoup. Quand il me vit arriver, il se leva, me serra la main, et me fit signe de m'assoir. On restait là à se regarder, à regarder ce que l'autre était devenu, ou ce qu'il n'était pas devenu... Alex pris la parole, il semblait préoccupé, et sa voix était grave :

« Seb, à propos de ce jour... j'ai peut être retrouvé ta fille... »

Aucun sons ne sortirent de ma bouche, je restais là, abasourdis. Etait-elle vraiment en vie ? Pourquoi ne m'avait-elle pas contacté...après deux ans ? Comment avait-elle survécu ? Tant de questions assommaient mon esprit, mais je n'eut pas plus de temps pour penser, Alex reprenait :

« Elle crèche au Plazza hôtel, chambre 408, d'après mo... »

Il ne put finir sa phrase, sa radio grésillait, le poste le contactait :
« Coups de feu sur le toit du Plazza hôtel, je répète coups de feu sur le toit du Plazza hôtel »
Se pouvait-il que ...
« Je prend ! »
« Les renforts arrivent, n'intervenez pas seuls, les individus semblent lourdement armés. Je répète, n'intervenez pas seuls, les renforts arrivent. »

On courrait à toute allure, vers sa voiture, sirène hurlante, on remontait la rue en direction du Plazza, il n'était pas loin, mais le trajet semblait durer une éternité dans mon esprit. Alex, était concentré sur la route, et pourtant, il ressentait mon angoisse, il me dit d'un ton calme :

« Ne t'inquiète pas, je suis sur que ça n'a aucun rapport... »

J'aurai aimé pouvoir le croire, mais jusque ici le destin n'avait pas vraiment été mon ami...
On était enfin arrivé, les renforts étaient déjà sur place. Trois hommes étaient sur le toit, deux hommes étaient effectivement lourdement armés, prenant le troisième homme en otage. Etait-ce...
Alex et les policiers courraient dans l'hotel, je m'avançais avec eux, mais un policier me stoppa net...

« mais... »
« Reculez ! »

Je refusais d'y assister impuissant, qu'importe ce policier. Je me ruait sur lui, l'assénant de coups, les autres policiers avaient leur regardés figés sur le toit de l'hôtel, il ne remarquèrent rien, m'engouffrant dans le hall, je suivais à présent Alex, il avait gardé la même forme, à l'époque déjà, je peinais à me maintenir à sa distance, la clope et l'alcool n'avaient pas du aider...
On y était, la porte donnant sur le toit allait s'ouvrir, était-ce elle ? était-elle encore là ?
un policier enfonça la porte, qui tomba dans un bruit énorme sur les graviers...

C'était elle !

Elle avait changé, son corps et son visage d'abord, elle était amaigri, elle semblait avoir été retenu captive durant ces années, était-ce pour ça qu'elle n'était pas venu avant ? Son visage était marqué, mais ce n'était pas de la fatigue...
Les deux hommes, se tenaient devant elles, ils dévisagèrent les flics puis me regardèrent, l'un d'eux sourit, il pointa son arme sur elle...

« Paaaaaaaaaan !! »

Son corps vacilla puis vint s'étaler sur les graviers. Le corps gisait dans son propre sang. Mon arme fumait encore, mon doigt glissa lentement de la gâchette, le deuxième homme, me tenait toujours en joue...mais qu'importe, cette fois je l'avais sauvé...
Une deuxième balle siffla dans le silence de plomb qui s'était abattu sur cette scène. La balle avait heurté son corps de plein fouet, deux flics se préicipitérent pour le rattraper, mais rien...il alla s'écraser 52 mètres plus bas, entre passants et policiers.
Ils étaient tours morts, le dernier tir fût un point d'exclamation, à tout ce qui m'avait conduit à ce point. Je relâcha mon doigt de la gâchette, et c'était fini.


Spoiler:
 

Non centré en spoiler Smile des avis ? Smile


Dernière édition par maya L abeille le Ven 28 Nov - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
j0&k57
Antéchrist
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4369
Age : 26
Alliance : Came
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Dim 23 Nov - 22:36

J'prèfere centré ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Lun 24 Nov - 18:29

Centré c'est mieux, j'ai vu que quelques fautes sans trop regardait, et un mot qui me semble mal approprié "assourdis" j'aurais plutôt mis "abassourdis"

sinon pas mal oui Smile
Revenir en haut Aller en bas
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Lun 24 Nov - 18:31

click droit avec firefox ^^ quand j'ai la flemme de bien l'écrire, donc ça a du mettre ça ouep :/

Faudrait que je le retravaille, avec une petite idée

Début

Il glande dans le bar, un appel : sa fille, elle lui dit ou elle est
Arrivé à l'hotel, scènes des flics qui attendent
ça lui rappelle le meurtre de sa famille

Flash back
Tous mort, bla bla bla

Fin : soit comme actuellement, soit...la fille a ete forcé de l'appeler, il la voit, et paf, quand il arrive elle prend sa balle :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord SebouneT



Nombre de messages : 116
Age : 26
Alliance : NRL
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Lun 24 Nov - 18:41

Adriana a écrit:
Centré c'est mieux, j'ai vu que quelques fautes sans trop regardait, et un mot qui me semble mal approprié "assourdis" j'aurais plutôt mis "abassourdis"

sinon pas mal oui Smile

Je rejoins adrianna sur le "abasourdis" =P

Et ... drame familiale, j'enleverais la "e" ^^

Sinon j'aime bien, jte filerais les rc et tu posteras, jprefere comme ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Lun 24 Nov - 18:44

okay, je posterai le ptit screen ou je te kick en guise de dédi ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plop
Esprit de l'Eden
avatar

Nombre de messages : 544
Alliance : CAME
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Mar 25 Nov - 13:21

j'avais pas encore eu le temps de le lire, vraiment sympa =) j'aime bien l'idée de flashback !
sinon, je rejoins aussi adriana sur ses remarques =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Ven 28 Nov - 20:32

Part 1
http://forum.spaccon.net/index.php?page=Thread&threadID=12301

Part 2
http://forum.spaccon.net/index.php?page=Thread&threadID=12302

Quelques modifs surtout sur la fin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord SebouneT



Nombre de messages : 116
Age : 26
Alliance : NRL
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Ven 28 Nov - 20:50

Magnifiques les Rps Very Happy

Et l'attaquant, chapeau !

Quel homme ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Ven 28 Nov - 21:10

Aussi beau goss que le RPiste :O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samo
Esprit de l'Eden
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8457
Age : 25
Localisation : Bretagne
Alliance : [CAME]
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Ven 28 Nov - 21:45


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya L abeille
Ancien CAME


Masculin
Nombre de messages : 1214
Alliance : chocapics
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Lun 10 Aoû - 19:38

L'atmoshpère était calme et poussiéreuse.Tout semblait désert, les cartons s'entassaient ci et là. Plus loin, posés sur une étagère, des trophées, rappelaient son glorieux passé. Le pendule qui rythmait autrefois la vie de cette pièce, semblait s'être arrêté. Seul les crépitements du feu dans l'âtre, rappelait la présence de l'homme dans ses lieux. Face au feu, dans un somptueux fauteuil de cuir rouge, un homme était assis.
Devant lui, s'amoncelait les papiers. On distinguait toutefois des notes qu'il avait griffonné, les journaux des derniers jours, classés chronologiquement. Au milieu de ce tas, gisait la lettre... Depuis qu'il l'avait reçu, il savait qu'on n'échappe pas à son passé, que cette vie d'ermite prendrait fin.


***


Le chemin était quasiment dans la pénombre, faiblement éclairé par la lueur d'Erayil, qui contemplait la scène depuis les cieux.
Une ombre avançait dans l'obscurité, la cape bruissant sur les hautes herbes alentours. Il marchait, déterminé, ne prenant plus soins des bruits alentours. Absorbé par ses pensées, il trébucha alors sur une pierre. Il se releva agacé, essuyant sa cape d'un revers demain. Extirpé de ses pensées, il put alors apercevoir les deux silhouettes devant lui. Il pris donc soin de ralentir son pas, pour ne pas être repéré, mais, malheureusement de l'endroit où il se trouvait, il ne percevait que des bribes de discussions.
Un embranchement se dessinait plus loin devant les deux silhouette.
Les deux hommes qui s'étaient arrêtés à hauteur de l'embranchement, reprirent leur discussions. La silhouette plongea alors dans les buissons pour ne pas être vus. Le premier homme, sembla regarder les buissons, puis finalement questionna, inquiet :

«Keiran, Tu penses... qu'il ferait ça sans nous ? reprit-il après une longue hésitation.
Son ami semblant douter un instant, trancha
-Il nous attendra. Puis devant l'inquiétude du nommée keiran, ajouta. Fais moi confiance Marco.»

Le premier homme, petit et trapu, ne sembla pas vraiment rassuré, mais il n'avait plus vraiment le choix. Il repris alors la route, et Marco lui emboita le pas.
Keiran, qui était richement vêtu de pourpre et or, comme les commerçants avaient coutume le faire devait sans cesse accélérer le pas pour se maintenir à hauteur de son ami.

«Veux-tu bien ralentir oui ? lui lança-t-il, passablement énervé.»

Marco se retourna, il eut un bref rictus en voyant la taille de Keiran, mais il se ravisa aussi tôt quand le visage du commerçant perdit tout sourire.
Il acquiesça alors d'un bref hochement de tête, et continua son chemin, d'un pas qui se voulait plus lent.
Ils reprirent leur discussion, mais la silhouette était désormais trop loin pour entendre.
Après s'être assuré que les deux silhouettes s'éloignaient à travers le chemin de gauche, la silhouette jugea qu'il pouvait sortir. Un dernier coup d'oeil en direction des deux hommes, et déjà il s'engouffrait dans le sentier de droite.


***


Ala vu du panneau indiquant Cybéria, un sourire illumina à présent son visage, terni par l'age. Il accéléra alors le pas, se sachant près du but. Arrivé près de la taverne, il jeta un bref coup d'œil, un troisième homme avait rejoint les deux commerçants, et semblaient avoir déjà bien entamés les présentations.

«A...A...A Cyberiaaaaaa !»

Entrechoquant sa choppe avec celle de ses deux compagnons, il se mirent alors à rire avant de reprendre la beuverie.
Il pris à gauche arrivé au coin de la taverne, il semblait parfaitement connaitre le chemin, il marchait d'un pas assuré, et à nouveau, il ne prenait plus la peine de lever la tête.
Il tourna une dernière fois à droite, puis arriva enfin devant la maison. Elle était la même que dans ses souvenirs, l'age en plus, deux volets gisaient sur le sol, cassés en plusieurs morceaux. Des débris de vitre, avaient eux, désertés l'encadrement de la fenêtre, pour s'installer parmi le parterre d'hortensia qui décorait le bas côté. Il poussa le portail qui était étrangement ouvert, et s'avança sur le chemin, en direction de la maison. La porte était entrouverte, intrigué, il mit la main à poche, et en sortit alors une lame qui avait un reflet orangé pale sous la clarté de la lune. La main cramponnée sur la dague dans la main droite, il poussa lentement, la porte de la main gauche.
L'homme était toujours là, face au feu, la lettre devant lui, les flammes marquaient le moindre de ses traits, le visage s'était crispé. C'était bientôt l'heure...
L'intrus pénétra un peu plus à l'intérieur de la demeure. Il se trouvais désormais dans la même pièce que l'homme. Il était toujours enfoncé dans son fauteuil, il semblait mort. A cette pensée, l'ombre parût soucieuse, sa main tremblante et fébrile, finit par lâché la dague. Elle ricocha sur le carrelage et vint finir sa course devant le fauteuil. L'homme se leva alors lentement, ramassa la dague d'un geste lent et assuré. Il la regarda un moment, puis se retourna en direction de son visiteur. Ils se regardèrent un instant, l'homme, qui tenait toujours la dague, avança en direction du rôdeur. Arrivé à hauteur, il bifurqua pour s'emparer d'une bouteille posé sur la commode, et vint se rassoir sur son fauteuil. L'ombre, dont la cape lavait à présent le carrelage en s'y frottant, pris 2 verres, et imita son hôte. Ils posèrent tout deux leurs victuailles, puis se regardèrent à nouveau.

«Sayam... ajouta, le rodeur, pour briser le silence.
-Ca faisait longtemps. continua-t-il, tandis que son hôte lui servait désormais une liqueur couleur émeraude.
-Effectivement. approuva-t-il, songeur.
Le silence reprenait son droit, et Sayam vint le rompre timidement. Alda et Copatte ?
Son invité, baissa le regard. Morts...
Sayam, qui avalait péniblement une gorgée, interrogea. Et Darta ?
Son convive baissa à nouveau le regard, et Sayam comprit.
Il porta alors le verre à ses lèvres, et se délectant d'une dernière gorgée, se leva.
Suis moi, j'ai quelque chose à te montrer.»

Intriguée, Sayam le suivit.

RC 1
RC2

Erayil avait fait place a Celenhä dans les cieux, et le salon était éclairé d'une lueur vert pale. Le feu agonisait lentement, consommant les dernières buches. On ne distinguait presque aucun changement dans la pièce, si ce n'est qu'un journal avait fait son apparition sur la pile. On pouvait lire sur celui-ci
2 meurtres à Cybéria, les villageois soupçonne l'étrange personne, ainsi que son compagnon à qui, il aurait rendu visite. Les autorités, craignent un retour sanglant d'i0wn.





Faudra j'trouve un truc pour la mise en page des dialogues (peu claire à l'heure actuelle Sad) que je trouve un nom pour LUNE/SOLEIL Smile

Donc, ajout de synonymes pour Deekay/moi : rodeur, convive, hôte, ajout des noms lunes/planetes, mise en forme (cf fofo), et quelques changements (notamment dialogues)

http://forum.spaccon.net/index.php?page=Thread&postID=199090#post199090 Pour la version finale Smile


Dernière édition par maya L abeille le Mar 11 Aoû - 13:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonyme
Esprit de l'Eden
avatar

Nombre de messages : 446
Alliance : GlaDius
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   Lun 10 Aoû - 20:18

bon début Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP ou pas] Sayam   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP ou pas] Sayam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Astrale des Mineurs de l'Enfer :: Place publique de la Confrérie :: Section Role Play & Design-
Sauter vers: